Au nord est de la chine, la petite communauté de Gaomi vit au rythme séculaire de la culture du sorgho. Cette tranquillité est remis en question par l'arrivée de l'envahisseur japonais, ils réquisitionnent les hommes par la violence pour construire une route. Leurs cruautés vont soulever la révolte. Cette armée de paysans conduit par Yu et sa femme tendra une embuscade à un convoi des "diables". Mo Yan ne nous épargne rien, le sang gicle se mêlant au rouge des fleurs du sorgho, les cervelles éclatent, les viscères rampent au sol nourrissant les cultures. Autant vous prévenir, quelques scènes sont carrément insoutenables, mais il y a la poésie propre à Mo Yan et elle l'est révélée en particulier dans la scène du mariage. 41y5WVa-2NL